Actualités

Zoom
parcourons nos saisons

Parcourons nos saisons

La société fait débat
  Printemps 2017
Le réseau des programmateurs de saison gersois propose, à travers une initiative commune, des spectacles présentés dans le temps scolaire et en famille avec pour cette saison un focus sur des spectacles portant sur des sujets sociétaux.
Un parcours concocté pour les spectateurs avec un tarif spécifique dès le 2ème spectacle : tarif réduit sur présentation d’un ticket de spectacle de "parcourons nos saisons".
Des expos, conférences, actions culturelles complètent ce focus.

Les structures participantes : CIRCa/Auch, L'Astrada/Marciac, Le Clan/Nogaro, La Petite Pierre/Jégun, Le Grain à moudre/Samatan, Le Petit Théâtre Spirale/Riscle, Le Pôle culturel de Cazaubon-Barbotan, Le Théâtre des Carmes/Condom et La Ligue de l'enseignement du Gers.

A noter d'ores et déjà dans vos agendas :

Samedi 11 mars à 20h30 - Théâtre des Carmes à Nogaro : Appelle-moi Olympe de Sophie Mousset-Théâtre Label Etoile
Une rencontre entre deux grandes figures de la Révolution française!
Cette pièce de théâtre met en lumière la vie et le combat de Olympe de Gouges.
Appelle-moi Olympe ! Ainsi s'adresse Olympe de Gouges à Maximilien Robespierre, alors que s'échappant un moment de prison quelques jours avant sa mort, elle veut l'obliger à reconnaître son œuvre et l'injustice faite aux femmes.
Tarif plein : 19 € - réduit : 15 €

Mercredi 22 mars à 14h et samedi 25 mars à 16h - L'Astrada à Marciac : L'Histoire de Clara de Vincent Cuvellier
Un concert narratif sous casques
Intrigante, l’expérience se révèle fabuleuse. Vous voici sur scène, au cœur du spectacle, percevant la voix de la comédienne comme si elle vous chuchotait à l’oreille l’histoire de ce bébé dont les parents furent arrêtés puis déportés en 1942. Ayant miraculeusement échappé à la rafle, Clara survivra à la guerre grâce la protection d’une dizaine de Justes. Mille émotions vous assaillent, provenant du récit et du talent d’interprétation mais aussi de la création musicale et sonore. Les ordinateurs côtoient en bonne intelligence une contrebasse, une basse électrique ou encore un harmonium. Que l’on ferme les paupières ou qu’on ouvre grand les yeux, on y est.

En partenariat avec le Mémorial de la Shoah, l’exposition Les Justes de France sera présentée du 21 au 26 mars dans la Salle des Fêtes de Marciac.
5 représentations scolaires ont lieu du 21 au 25 mars.
Tarif unique : 10 €

Samedi 25 mars à 21h - Halle aux grains à Samatan : Argent, pudeurs et décadences - AIAA Cie
Pièce de théâtre burlesque, virulente et surréaliste qui plonge dans les méandres obscurs et fascinants de la monnaie.
Qu’est-ce que l’argent ? D’où vient-il ? A quoi et à qui sert-il ? Avec intelligence et humour, le spectacle fait un état des lieux de la gestion monétaire et donc économique de notre monde actuel et de ce que chacun de nous peut ressentir face aux promesses ou à la violence de la monnaie.
Tarif plein : 13 € - réduit : 10 €

Samedi 22 avril à 21h - Petite théâtre Spirale à Riscle : Toute ressemblance avec... - Marc Compozieux Cie 11h11
Seul en scène MélanComique
C’est l’histoire d’humanités chahutées, comme il en existe dans la « vraie » vie. Du vieillard espiègle à l’insomniaque délirante en passant par le sexagénaire érudit ou le jeune en perdition, ils se croisent, s’évitent, s’apprécient, se rencontrent, se voient et s’entendent vivre. Reflets miniatures de la société, ils oscillent entre petites lâchetés, angoisses silencieuses et grandes solitudes. Sur scène, TOM POZIEUX incarne ces 13 personnages avec brio et nous embarque dans une folle aventure.
Tarif plein : 11 € - réduit : 9 €

Du lundi 24 au vendredi 28 avril - Représentations scolaires Gers : L'histoire de Julie qui avait une ombre de garçon - Cie Comme une Compagnie
Julie n'est pas une petite fille modèle : elle préfère jouer au foot qu'à la poupée. Un vrai "garçon manqué" ! Si bien que ce matin, à son réveil, Julie a une ombre de garçon… Une histoire d'enfant qui fascine, amuse, inquiète ou rassure, mais fait avancer le "comment-on-devient-soi", le "comment-on-devient-grand". Une histoire pour dire qu'il n'y a pas le bleu d'un côté et le rose de l'autre…


Mardi 25 avril à 21h - Théâtre à Auch : Combat - Cie La Part Manquante
Un homme invite sa sœur à venir fêter la médaille du travail de leur mère. Cette sœur, qui mène désormais une existence très bourgeoise, va perpétrer un crime de sang froid. Par amour, son frère décide alors d’endosser le meurtre pour lui éviter la prison.
Dans une écriture à la fois poétique et crue, Gilles Granouillet nous raconte la détresse des petites gens dans la bataille perpétuelle pour la vie. Entre tragédie contemporaine et thriller, la sobriété de la mise en scène d’Alain Daffos nous emporte sans compassion dans les travers de l’âme humaine.
Tarif plein : 17 € - réduit : 13 €

Samedi 20 mai à 15h et 21h - Nogaro : Manifestations en hommage à C. Nougaro.
Les différentes manifestations présentées visent à montrer les multiples facettes de cet artiste, poète, chanteur engagé dont le répertoire, imprégné des musiques du monde, chante la diversité, le mélange, la tolérance, l'homme universel.
Dans différents lieux, des expos, dont 20 dessins originaux de C. Nougaro, livres...
A 15h - salle d'animation : spectacle avec des chorales de jeunes et d'adultes, lecture de textes issus d'ateliers d'écriture, groupe de musiciens qui interpréteront des chansons de C. Nougaro.
A 21h - cinéma-théâtre : "l'homme aux semelles de swing"
Un spectacle conçu comme une vibrante évocation de Claude Nougaro, par Christian Laborde, auteur de L’homme aux semelles de swing. Une geste Nougarienne pleine d’admiration, de fougue et de virtuosité.
A la fois chroniqueur légendaire du tour de France, Christian Laborde est aussi et surtout poète, romancier, notamment de L’Os de Dionysos. Il a consacré plusieurs ouvrages à Claude Nougaro auquel le lient trente ans d’amitié. Qui mieux que lui pouvait faire revivre, sur scène, l’aventure artistique de Claude Nougaro ?
A ses côtés, Bernard Ariu glisse les notes de son accordéon sous les pas de ses souvenirs, de leurs patrouilles enivrées à la stupeur des beautés qu’il faut chanter.
Tarif plein : 15 € - réduit : 12 €-8 € - gratuit pour les moins de 18 ans

D'autres spectacles viendront compléter la liste.

En ce moment / à venir..

logo gers logo drac logo gers